Infos dernières

Normes anti-pollution: Le groupe Fiat Chrysler réagit

Le scandale Volkswagen, sur les normes anti-pollution, n’en finit pas de faire réagir les autres constructeur, soupçonnés eux aussi d’avoir triché sur certain de leur moteur diesel. Aprés Renault et Peugeot, c’est au tour du groupe Fiat Chrysler (FCA) de réagir et d’annoncer, via un communiqué de presse, qu’il a “mené un examen interne approfondi de l’application de cette technologie dans ses véhicules et a confirmé que ses applications de moteurs diesel sont conformes aux normes d’émissions applicables”.
Selon le constructeur transalpin, “les véhicules, du groupe, roulant au diesel, ne disposent pas d’un mécanisme pour détecter qu’ils subissent des contrôles en laboratoire ou sur un banc d’essai. En d’autres termes, bien que les niveaux d’émissions varient en fonction des conditions de la conduite, les systèmes de contrôle des émissions des véhicules FCA fonctionnent de la même manière dans les mêmes conditions, que le véhicule se trouve dans un laboratoire ou sur la route”.

Allant plus loin que ce qui est obligatoire ou demandées par des autorités de réglementation, “FCA mettra à jour ses étalonnages Euro 6 avec de nouveaux ensembles de données pour améliorer les performances d’émission dans des conditions réelles de conduite. Ces nouvelles mesures seront prêtes à partir de Avril 2016 et seront disponibles sur tous les nouveaux véhicules vendus sur ou après cette date, et seront mis à la disposition de tous les autres propriétaires de véhicules FCA Euro 6, sans frais, dans le cadre de programmes de mise à jour d’étalonnage du véhicule qui sont mis en œuvre sur une base régulière. Cela ne constitue pas une campagne de rappel”, rajoute le communiqué de presse du groupe Fiat.
D’un autre coté, FCA entend “accélérer ses programmes en cours pour étendre l’application SCR (réduction catalytique sélective), technologie qui est déjà utilisée dans certains véhicules FCA, pour le rendre disponible sur d’autres familles de moteurs diesel à partir du deuxième trimestre de 2017, bien à l’avance de toutes les exigences réglementaires applicables”, conclu le communiqué de presse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*