Infos dernières

Recrudescence des accidents de la route: gesticulations sans lendemains de responsables sans intelligence

A chaque recrudescence des accidents de la route certains font dans la gesticulation et font semblant de découvrir que ce fléau est nouveau et y vont chacun de sa recette miracle pour y remédier.

Ces derniers jours, plusieurs décès et de nombreux blessés graves ont été enregistré lors d’accidents de la route impliquant des bus et des poids lourds, parfois les deux en même temps.

Vu que le plus grand nombre de décès enregistrés implique à chaque fois soi un bus soit un camion.

Vu que les textes de loi instaurant l’obligation pour la mise en place du chronotachygraphes sur les poids lourds et les bus date de 2001.

Qu’attendent les pouvoirs publique pour appliquer cette mesure sachant que ce dispositif mettra fin à un grand nombre d’accident puisqu’il bannira les excès de vitesses pour ce types de véhicules. Le mouchard empêchera également les chauffeurs de poids lourds et de bus de conduire plus qu’un certain nombre d’heures déterminé.

Mais il est plus facile pour nos politiques et autres responsables de faire dans la gesticulation sans lendemain.

Il est aussi plus facile pour eux de jouer aux responsables autoritaires en instaurant des mesures coercitives qui n’ont donné aucun résultat dans la lutte contre les accidents de la route. A l’instar des fortes amendes ou plus grave, du retrait de permis que nous considérons comme une violence faite au nombreux chauffeurs ayant commis une infraction au code de la route par inadvertance ou manque d’attention. Nul n’en est à l’abri!

Alors qu’une seule mesure, l’instauration effective du chronotachygraphe, permettra, à n’en point douter, de diminuer de moitié le nombre d’accidents de la route. Ce ne sera ni la criminalisation des auteurs d’accidents, ni les fortes amendes, ni les retraits de permis qui mettrons fin aux accidents de la route, connaissant nos administrations.

Faire dans l’éducation et la prévention ainsi que d’appliquer ce qui a marché dans d’autre pays demande de l’intelligence, de la pondération et de la sagesse que ne semble pas avoir nos chers responsables!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*