Infos dernières

Retour de l’importation des véhicules de moins de 3 ans: C’est du sérieux!

Le ministre du commerce, Bakhti Belaib, a déclaré aujourd’hui, lors de sa participation au forum “El Moudjahid”, que le gouvernement avait décidé , dans le cadre du projet de loi de finances 2017, de lever l’interdiction de l’importation des véhicules d’occasion sous certaines conditions.

“On va lever cette interdiction et élaborer un cahier des charges bien précis qui permet de ne pas importer des véhicules représentant des dangers à la circulation. C’est-à-dire que nous allons autoriser l’importation de ces véhicules sous conditions””, a indiqué le ministre.

Selon lui, “L’essentiel pour nous est que ce soit un marché transparent où l’acheteur a des garanties suffisantes”.Il a précisé que le gouvernement “a décidé de lever cette interdiction et de la remplacer par la mise en place d’un cahier des charges portant des conditions bien précises. De mon point de vue, un cahier de charges est mieux que l’interdiction”, a-t-il encore rajouté.

Organisation du marché de l’occasion:

M.Belaib a indiqué lors du forum d’El Moudjahid que l’état réfléchit à la meilleure manière de réorganiser le marché des véhicules d’occasion. Il a expliqué que “soit ce marché sera soit laissé au distributeur et au concessionnaire uniquement, soit il sera ouvert également à d’autres intervenants”. Selon lui, le marché d’occasion pourrait permettre d’importer des véhicules plus performants et beaucoup moins chers que certains véhicules neufs importés.

Confirmant la rumeurs qui circulent en Algérie, le ministre du commerces a révélé “qu’il existe des cas où certains constructeurs fabriquent des véhicules spécialement pour l’Algérie et qui sont loin des normes internationales”. Le marché national des véhicules, a-t-il poursuivi, “doit être organisé pour que nous ne soyons plus arnaqués et victimes de manque de transparence”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*