Infos dernières

Réunion à Séoul pour donner un nouveau souffle au secteur automobile coréen

Les représentants des principaux constructeurs de véhicules et des fabricants de pièces détachées automobiles ainsi que des officiels de l’industrie se sont rassemblés à Séoul ce mercredi pour discuter des moyens de donner un nouveau souffle au secteur en difficulté.

Les chefs des cinq grands constructeurs, à savoir Hyundai Motor Co., Kia Motors Corp., GM Korea Company Ltd., Renault Samsung Motors Co. et Ssangyong Motor Co., d’entreprises sous-traitantes et d’associations ont cherché des moyens pour s’attaquer aux défis de taille auxquels fait face l’industrie.

L’industrie automobile de la Corée du Sud traverse actuellement une période difficile après que GM Korea a fermé son usine à Gunsan en mai et Hyundai et Kia affichent des résultats globalement décevants cette année.

Les petites et moyennes entreprises qui fabriquent des pièces pour les constructeurs automobiles ont été plus vulnérables face à la chute des ventes, alors que plus d’un tiers des fabricants de pièces ont affiché une perte au premier semestre de cette année, selon des données de l’Institut coréen d’économie industrielle et de commerce (KIET).

Elles sont également dans la ligne de mire étant donné que les Etats-Unis imposent de lourds tarifs sur les véhicules et pièces détachées étrangers pour des motifs de sécurité nationale.

Les participants ont demandé au gouvernement de stimuler la demande intérieure, de fournir des aides financières aux fabricants de pièces à court d’argent et de réduire les réglementations dans les secteurs émergents comme les véhicules autonomes et électriques.

Les constructeurs de véhicules ont dit qu’ils chercheraient des moyens de maintenir la production locale de 4 millions de véhicules et d’augmenter le nombre à 4,5 millions d’unités d’ici 2025.

Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Energie, Sung Yun-mo, a dit qu’il s’engagerait dans des efforts pour surmonter les défis et dirigerait les innovations dans le secteur.

«Si l’industrie de l’automobile et le gouvernement travaillent ensemble, nous pouvons trouver des mesures pour faire face aux difficultés», a dit Sung lors de la rencontre.

«Nous allons recueillir des opinions pour élaborer des mesures de soutien, surtout pour les fabricants de pièces», a-t-il ajouté.

Le ministère a dit qu’il dévoilerait une série de soutiens exhaustifs pour l’industrie automobile le mois prochain, qui comprendra des soutiens financiers et des efforts de recherche et développement (R&D) ainsi que des mesures de déréglementation.

(source: yonhap)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*