Infos dernières

Sécurité routière: 140.636 infractions au code de la route en 2018 (Gendarmerie)

Les unités de sécurité routière de la Gendarmerie Nationale, ont révélé dans un communiqué, qu’ils ont exécuté durant l’année dernière, 21.991 interventions en utilisant les moyens banalisés, durant lesquels il a été enregistré 4.744 délits et 140.636 infractions liés au Code de la route.

La même source précise également que durant le 1er trimestre de l’année 2019, les unités de la Gendarmerie nationale ont exécuté 4.783 interventions lors desquels 837 délits et 22.231 infractions ont été recensés.

L’action de ces brigades mobiles se déplaçant à bord de motocyclettes et de véhicules banalisés “consiste à rechercher et réprimer les infractions constatées en plein trafic routier et contrôler les agissements des conducteurs”, note le communiqué, ajoutant que ce service a pour but de limiter les comportements dangereux et les infractions les plus répandues telles que, l’excès de vitesse, les manœuvres dangereuses, le non port d’équipements de sécurité, l’utilisation manuelle du téléphone portable et la circulation excessive sur la file de gauche.

Le communiqué rappelle que l’action banalisée des unités de sécurité routière de la Gendarmerie Nationale a été entamée depuis l’année 2014, relevant qu’elle “a eu un impact positif sur les usagers de la route, ce qui a permis d’enregistrer une baisse des accidents de la route et de certaines infractions habituelles liées aux comportements des conducteurs et usagers de la route”.

La même source précise que le Commandement de la Gendarmerie Nationale a opté pour l’élargissement de l’emploi des moyens banalisés pour que le nombre des groupements territoriaux équipés avec ce genre de moyens (véhicules et  motocyclettes banalisés) atteigne 31 Groupements Territoriaux.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*