Infos dernières

Sécurité routière: Légère baisse des accidents durant les 4 premiers mois de l’année 2018

Une légère baisse des accidents de la route a été enregistré, durant les 4 premiers mois de l’année, par le Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR).

En effet, le bilan dévoilé mercredi dernier, de ce centre fait état d’une baisse du nombre des accidents (-9,16 %), de décès (-10,46) et de blessés (-10,84 %) par rapport à la même période en 2017.

Neuf cent trente-trois (933) personnes ont trouvé la mort et 9.926 autres ont été blessées dans 7.178 accidents de la route enregistrés au niveau national durant cette période de reference.

Selon le rapport annuel du CNPSR, l’année 2017 a connu une baisse sensible des accidents de la route, de décès et de blessés, avec 25.038 accidents corporels enregistrés et une baisse du nombre des accidents de 3.818 par rapport à 2016. Il s’agit également d’une baisse du nombre des morts (8,84 %) par rapport à 2016, soit près de 353 personnes indemnes.

En outre un « recul » a été enregistré en nombre des blessés (17,54 %), soit 36.287 en 2017 par rapport à 2016 qui recense 44.007 personnes, soit l’équivalent de 7.720 blessés au minimum ».

Le bilan des accidents corporels pour l’année 2017 représente « le meilleur taux » enregistré en matière de sécurité routière depuis le milieu des années 1990, a révélé la même source, puisque le nombre d’accidents corporels déplorés (25.038 accidents) durant cette année est « le plus bas » depuis l’année 1996 où 23.949 accidents corporels ont été recensés.

Selon le CNPSR, les jeunes conducteurs entre 18 et 29 ans sont les plus impliqués dans les accidents de la circulation survenus en 2017 soit dans 8.804 accidents corporels, un taux de 35,16% du nombre global des accidents.

 

Le même bilan fait état de 1.620 jeunes de moins de 29 ans tués sur les routes au cours de l’année 2017, soit 44,52% du nombre global de décès.

Pas moins de 19.784 jeunes de moins de 29 ans ont été blessés durant cette même période, soit 54,53% du nombre global des victimes, a noté la même source.

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.