Infos dernières

Sécurité routière: les nouveaux plans de communication de la protection civile

Touts les moyens utilisés pour freiner le nombre des accidents de la route sont resté vains. Plusieurs intervenant du secteur réfléchissent à d’autre méthode pour y faire face. De son coté la direction générale de la protection civile (DGPC) s’attèle à développer de nouveaux plans de communication et de sensibilisation pour inculquer aux citoyens la culture de prévention contre les différents dangers qui guettent leurs vies, a indiqué lundi à Bouira le directeur de l’information et des statistiques à la Direction générale de la protection civile (DGPC), le colonel Farouk Achour.

Dans le cadre de cette vision, le directeur général Boualem Boughellaf a instruit d’organiser à Bouira deux regroupements au profit des chargés de l’information et de la communication afin d’examiner de nouvelles méthodes et de nouveaux plans de communication à travers les direction des différentes wilayas pour sensibiliser davantage sur les dangers, qui guettent la vie des citoyens à savoir notamment les accidents de la route et les asphyxie au monoxyde de carbone.

« Le premier regroupement s’est ouvert dans la matinée de lundi à Bouira et il réunit les officiers des services de la communication venus de 16 wilayas du centre et du sud », a expliqué à l’APS le colonel Achour.

Au cours de cette rencontre, les participants présenteront leurs bilans d’activités pour l’année 2019, et ils vont examiner aussi les méthodes de développer de nouveaux plans de communication capables de réduire le nombre d’accidents survenus chaque jour dans notre pays », a expliqué de son côté le chargé de la communication à la DGPC, le capitaine Nassim Bernaoui.

La protection civile a enregistré plus d’un million d’accidents en 2019, dont 400 000 accidents domestiques. « Les services de la protection effectuent quotidiennement 3600 interventions, et ils enregistrent 145 accidents de la route chaque jour », a précisé le colonel Achour.

« Face à cette recrudescence, nous voulons revoir nos plans afin de développer une nouvelle stratégie capable d’apporter plus de bons résultats en matière de sensibilisation et de prévention afin de réduire le nombre inquiétant des accidents survenus chaque jour à travers les différentes wilayas du pays », a-t-il ajouté.

(Avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.