Infos dernières

Sécurité routière: Tebboune pointe du doigt les chauffeurs de bus

En attendant les chauffeurs de poids lourds, le président de la république pointe du doigt les chauffeurs de bus et leur comportement dangereux sur nos routes. Les accidents meurtriers impliquant des bus se sont multipliés ces derniers jours. C’est en ce sens que lors de la réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue lundi dernier, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a ordonné la prise de « mesures juridiques adéquates » pour « la criminalisation » du comportement des conducteurs de bus de transport public et scolaire en cas de « faute humaine par négligence, imprudence ou irresponsabilité ».

Ces mesures doivent concerner également « les employeurs qui recrutent des conducteurs sans s’assurer, au préalable, de leur état de santé psychologique et psychiatrique et de leur parcours professionnel », a souligné le communiqué du Conseil des ministres.

Le président de la République a également ordonné « le durcissement, de concert avec le ministère de la Justice, des mesures rigoureuses à l’encontre de tout comportement criminel dans la conduite, notamment en ce qui concerne les moyens de transport collectif et scolaire », précise la même source.

Il a dans ce sens, instruit le recours aux « moyens modernes de contrôle à distance de la vitesse », mettant en avant la nécessité de passer à « la double dissuasion » en vue de préserver, a-t-il dit, les vies humaines.

M.Tebboune a ordonné, en parallèle, « la mise en place de l’éclairage public » au niveau des voies expresses et l' »inspection régulière de la signalisation routière ».

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.