Infos dernières

Tramway de Mostaganem: La phase de test est en cours

La phase de test du tramway de Mostaganem est imminente puisque la première rame du tramway de la ville a été réceptionnée, selon le directeur des Transports de la wilaya.

Kada Belfar Mustapha a indiqué, à nos confrères de l’APS, que la livraison de la première rame de ce moyen de transport urbain moderne a eu lieu mercredi soir, précisant qu’une deuxième locomotive sera réceptionnée dans 15 jours puis d’autres après une courte période.

Les premiers essais du tramway de Mostaganem débuteront demain vendredi, et se poursuivront jusqu’au 28 décembre au niveau de la ligne reliant la gare routière au centre-ville sur une distance de deux kilomètres, a-t-il fait savoir.

Le taux d’avancement des travaux au niveau des différents chantiers du projet du tramway atteint 80%, a affirmé pour sa part le directeur régional de l’Entreprise du métro Alger (EMA), Habib Bekhada.

La réalisation de la première ligne (2 km) a été achevée alors que les travaux de la deuxième tranche de la deuxième ligne (7 km) entre le centre ville et la localité de Salamandre tire à sa fin, a ajouté le responsable.

Les travaux de la deuxième partie, qui relie le centre-ville et le pôle universitaire de Kharouba, seront achevés au courant du premier semestre de l’année prochaine. Il est prévu, dans les prochains mois, la livraison totale du projet parallèlement au lancement d’une opération de formation dans les domaines de la conduite, de la maintenance et de la sécurité au profit des travailleurs qui seront employés dans le cadre de l’exploitation commerciale de ce moyen de transport.

Le projet de tramway de Mostaganem d’un coût global de 26,5 milliards DA a connu un arrêt des travaux pendant sept mois suite au retrait de la société espagnole chargée de sa réalisation (2013-2017) en raison de difficultés financières et le non respect des délais, ce qui a conduit à la résiliation du contrat.

Les travaux de ce projet, qui s’étend sur une distance de 14 km (deux lignes) sur un tracé comprenant trois tunnels et un pont, confiés au groupe public national « Cosider » avec ses filiales « Cosider travaux publics » et « Coisder ouvrages d’art », ont repris au mois de décembre 2017, a-t-on relevé de même source.
(Source: APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.