Infos dernières

UPIAM organise les deuxième assises de l’industrie automobile et véhicules

L’UPIAM ou Union Nationale Professionnelle de L’Industrie Automobile et Mécanique, annonce l’ouverture des deuxième assises de l’industrie automobile et véhicules le 26  novembre 2018.

Avec un format différent de celui de la précédente édition, ces assises veulent “répondre à la stratégie sectorielle adoptée par l’Union et ancrer durablement le contrat de Filière Automobile & Véhicules”.

En collaboration avec me ministère de l’industrie et de mines, 3 rencontres ont été organisées lors de ses assises:

-“Plasturgie et caoutchouc”, le 26 novembre 2018 à Setif (ouverture des assises).

-“Mécanique, métallurgie et verre”, le 05 décembre 2018 à Annaba.

-“Equipements, électriques, tissus et cuirs”, le 19 décembre 2018 (clôture des assises).

Ces rencontres aboutiront à la création d’un “comité de filière et d’un groupe de travail constitué de membres de l’UPIAM, œuvrant dans le secteur d’activité, des représentants des donneurs d’ordres et des ministères compétents, assistés par des experts vont ensemble définir les actions à mettre en place pour le renforcement de l’intégration locale”, indique un communiqué parvenu à notre rédaction.

Les résultats de ces travaux feront l’objet d’une présentation en plénière lors de la clôture de ces assises, rajoute la même source.

Rappelons les premières assises de l’UPIAM, en 2017, ont permis de dégager 2 orientations majeures:

-La désignation de filières prioritaires avec la nécessité de travailler sur toute la chaîne des valeurs de la production

des intrants jusqu’à la fabrication, la plasturgie étant le secteur prioritaire retenu par l’UPIAM.

-La nécessité de mettre en place un “contrat de filière”, afin de fédérer l’ensemble des acteurs du secteur automobile autours d’une vision commune et partagée sur l’intégration locale.

Enfin, il est utile de savoir que l’UPIAM est une association nationale qui existe depuis 1992 dont la mission est de constituer un cadre de concertation et de coopération auprès des institutions publics et privées opérant dans le secteur de l’industrie mécanique en général et automobile en particulier et ceci pour consolider l’intégration locale des projets industriels du secteur.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*