Infos dernières

Vers l’abandon de l’essence Super avec plomb

Les pouvoirs publiques ont l’intention de progressivement mettre un terme à la commercialisation de l’essence Super à partir de janvier 2021. C’est le président de l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures (ARH), Rachid Nadil, selon un communiqué du Ministère de l’énérgie.

Selon source, Sonatrach a déjà entamé des expérience pour stopper la production de l’essence super ayant 92 d’indice d’octane au niveau de certaines raffineries, un carburant en voie de disparaître dans le monde.

Par ailleurs, Ce type de carburant va être supprimée en grande partie ou reformulée avec retrait du plomb pour être transformée en super sans plomb avec un indice d’octane supérieur à 92, ce qui permettra de mettre fin à l’importation d’essence sans plomb, a ajouté le communiqué.

Le gouvernement a donc pour intention de garder que l’essence, normale (indice d’octane entre 86 et 89), sans plomb, le gasoil et le GPL. Ainsi, le marché national peut être approvisionné à 100% par les raffineries locales, a fait savoir le communiqué.

Selon la meme source, la consommation en carburant avait atteint en 2019, une quantité de 15 millions de tonnes dont 10,4 millions de tonnes (69%) en gasoil, 3,9 millions de tonnes (26%) en essences de catégorie normale et super, ainsi que 750.000 de tonnes (5%) en GPLc.

Les importations de carburant ont atteint, durant la même année, 578.000 tonnes d’essence super sans plomb, et 913.000 tonnes de gasoil, rappel le communiqué du Ministère de l’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.