Infos dernières

Volkswagen livre 6.28 millions de voitures en 2019

L’année 2019 n’aura pas été aussi catastrophique que prévue pour la marque Volkswagen. En effet, durant l’année écoulée, la marque allemande a livré 6 278 300 véhicules dans le monde, dépassant de 0,5% le chiffre de l’année précédente. Dans un marché global en contraction, la marque a donc considérablement accru sa part de marché. La croissance des volumes a été réalisée en Europe, en Amérique du Sud, en Asie-Pacifique et aux États-Unis. Par rapport à l’année précédente, l’intérêt des clients pour les modèles électrifiés a considérablement augmenté. Plus de 80 000 véhicules électriques ont été livrés, ce qui correspond à une nette augmentation d’environ 60%.

Voici le détail des livraisons de voitures réalisées par la marque Volkswagen par zone:

En Europe, Volkswagen a livré 1 763 800 véhicules, soit une augmentation de 0,9%. En Europe occidentale, 1 496 200 véhicules ont été remis aux clients, ce qui correspond à une croissance de 1,8%. À 5,3%, la croissance a été encore plus prononcée sur le marché intérieur allemand, où 569 900 clients ont pris livraison d’un nouveau véhicule. En Europe centrale et orientale, les livraisons ont chuté de 4% à 267 600 véhicules.

En Amérique du Nord, les livraisons totales ont diminué de 1,6% pour s’établir à 564 900 véhicules. Cependant, les évolutions sur les différents marchés ont été différentes. Aux États-Unis, la marque a augmenté ses livraisons de 2,6% à 363 400 véhicules dans un marché global en contraction et a donc accru sa part de marché. Au Mexique, le changement de stratégie de la marque vers une plus grande orientation vers les bénéfices a porté ses fruits. Dans les segments de marché aux marges plus faibles, la gamme a été allégée, acceptant délibérément des volumes en baisse. Dans un marché globalement en régression, les livraisons ont chuté de 10,3% à 132 400 véhicules.

En Amérique du Sud, où le marché global s’est contracté, la marque a enregistré une croissance de 3,7% à 491 500 véhicules. La marque a ainsi réalisé une expansion significative de sa part de marché. Cette évolution positive a été tirée par le Brésil, où 391 800 clients ont pris livraison d’une nouvelle Volkswagen (+ 16,7%). En Argentine, la marque a également été affectée par une forte contraction du marché global dans une situation économique généralement difficile. Les livraisons dans le pays ont chuté de 40,6% à 55 900 véhicules.

Dans la région Asie-Pacifique, la marque Volkswagen a augmenté ses livraisons de 0,8% à 3 312 500 véhicules. En Chine, le plus grand marché unique, les livraisons ont augmenté de 1,7% pour atteindre 3 163 200 véhicules, malgré la contraction du marché global. Volkswagen est donc restée la marque la plus populaire et a considérablement accru sa part de marché. Un élément clé de cette évolution positive a été l’offensive produit pour couvrir des segments de marché supplémentaires, qui a été très bien accueillie par les clients. Depuis son lancement en septembre, la nouvelle sous-marque JETTA a remis 43 000 véhicules à ses clients et est donc la nouvelle marque la plus populaire en Chine ces dernières années. Dans le même temps, Volkswagen a poursuivi son offensive électrique et propose désormais sept modèles électrifiés en Chine.

(Source: communiqué)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.