Infos dernières

La wilaya d’Adrar bénéficie de plusieurs projets routiers

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a affirmé lundi à Adrar que la route Adrar-Tindouf, via la région de Chenachène, revêt une grande importance pour le rapprochement des distances et l’impulsion de la dynamique économique entre les wilayas du Grand Sud.

“Cette route revêt une grande importance en termes de réduction des distances et de renforcement de la dynamique économique entre les wilayas du grand Sud du pays”, a estimé le ministre lors de la mise en service du tronçon de 523 km sur les 623 km du tronçon de cette route se trouvant sur le territoire de la wilaya d’Adrar.

M. Zaâlane a indiqué que cette liaison routière névralgique, dont les travaux de réalisation ont été confiés à sept (7) entreprises nationales pour un investissement de 13 milliards DA, est qualifiée de haute importance dans la mesure où elle ouvre de larges perspectives de raccordement entre trois wilayas du Grand Sud, en l’occurrence Adrar, Béchar et Tindouf, ainsi que la jonction de la RN-6 à la RN-50.

Le ministre a donné, en outre, le coup d’envoi du projet de réalisation d’un pont long de 457 m dans la région d’Oued Messaoud, au niveau du PK-42, pour éliminer le point noir engendré par les crues d’Oueds, en plus de la mise en service de l’intersection des RN-6 et 50, à l’entrée de la commune de Tissabit.

Il a lancé aussi, lors de l’inspection des chantiers de la route reliant Adrar à Aoulef (Est d’Adrar) sur un linéaire de 190 km, les travaux d’une tranche de ce projet et d’une autre de contournement longue de 68 km, pour désenclaver les localités d’Ain Belbel et Matariouane, à vocation agricole et touristique.

La wilaya d’Adrar avait bénéficié d’un montant d’investissements de 88 milliards DA (bien 88 milliards de DA) pour la réalisation d’un nouveau maillage routier de 1.600 km, y compris l’axe Adrar/Aoulef, en plus de la consolidation et l’entretien d’un linéaire de 1.700 km de routes, a rappelé le ministre.

Selon M. Zaâlane, Adrar a bénéficié de la levée du gel, l’année dernière, d’une importante opération, d’une coût de plus de 2 milliards DA, pour la raccordement des ksour, ayant permis jusqu’ici la réalisation de 200 km au niveau de 17 communes de la wilaya d’Adrar.

Le ministre a indiqué que la finalisation des projets lancés et le renforcement des actions d’entretien des infrastructures de base, à la lumière de la dynamique économique que vit la région, constitue le défi à relever pour le développement de la région.

Poursuivant sa visite de travail dans la wilaya, le ministre a inspecté le chantier de la route de contournement menant vers la cimenterie de Timegtane, susceptible d’assurer la fluidité du trafic des véhicules lourds de transport de ciment sur la route Aoulef/Adrar.

Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaâlane, a clôturé cette visite de deux jours par l’inspection du chantier de la gare routière de la commune de Reggane (Sud d’Adrar).

(avec APS)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*